mercredi 27 octobre 2010

Plus que tout

1 Rois

19.19
Élie partit de là, et il trouva Élisée, fils de Schaphath, qui labourait. Il y avait devant lui douze paires de boeufs, et il était avec la douzième. Élie s'approcha de lui, et il jeta sur lui son manteau.
19.20
Élisée, quittant ses boeufs, courut après Élie, et dit: Laisse-moi embrasser mon père et ma mère, et je te suivrai. Élie lui répondit: Va, et reviens; car pense à ce que je t'ai fait.
19.21
Après s'être éloigné d'Élie, il revint prendre une paire de boeufs, qu'il offrit en sacrifice; avec l'attelage des boeufs, il fit cuire leur chair, et la donna à manger au peuple. Puis il se leva, suivit Élie, et fut à son service. 
 
 
Cela faisait trop longtemps que je n'avais pas mis mon blog à jour. Et Dieu m'a interpellée ce matin, avec ce passage. 
 
Elisée n'a pas posé la moindre question: il a laissé là son travail ordinaire. Il a tout abandonné.
 
Parce qu'il savait que Dieu venait de lui faire un cadeau extraordinaire. 
 
Dieu l'avait choisi.
 
Pas facile lorsqu'on est pris dans le tourbillon du quotidien, de se rappeler que Dieu a appelé chacun d'entre nous à un travail extraordinaire.
 
Qu'Il nous a choisis pour Le suivre et Le servir, chacun d'une façon différente.
Seigneur pardonne-moi de négliger le travail extraordinaire que Tu me donnes, pour me consacrer à des choses tellement ordinaires. 
 
Je sais que Tu dois passer avant tout mais je n'arrive pas à Te donner cette place dans ma vie au quotidien. 
 
Seigneur, fais que cela change. 
 
A partir d'aujourd'hui, fais ce miracle dans ma vie: je veux comme Elisée, saisir la grandeur du cadeau que Tu me fais en me permettant de Te servir.
 
Et quand il le faut, laisser quelques instants l'attelage de mon quotidien pour suivre Ton appel.
Seigneur c'est un miracle. Mais je crois que Tu le feras. Je sais que Tu le feras.
Dans le nom de Jésus, 
Amen.

Aucun commentaire: