lundi 31 mai 2010

Manne

Exode
 
16.13
 Le soir, il survint des cailles qui couvrirent le camp; et, au matin, il y eut une couche de rosée autour du camp.
16.14
 Quand cette rosée fut dissipée, il y avait à la surface du désert quelque chose de menu comme des grains, quelque chose de menu comme la gelée blanche sur la terre.
16.15
 Les enfants d'Israël regardèrent et ils se dirent l'un à l'autre: Qu'est-ce que cela? car ils ne savaient pas ce que c'était. Moïse leur dit: C'est le pain que L'Éternel vous donne pour nourriture.
16.16
 Voici ce que l'Éternel a ordonné: Que chacun de vous en ramasse ce qu'il faut pour sa nourriture, un omer par tête, suivant le nombre de vos personnes; chacun en prendra pour ceux qui sont dans sa tente.
16.17
 Les Israélites firent ainsi; et ils en ramassèrent les uns en plus, les autres moins.
16.18
 On mesurait ensuite avec l'omer; celui qui avait ramassé plus n'avait rien de trop, et celui qui avait ramassé moins n'en manquait pas. Chacun ramassait ce qu'il fallait pour sa nourriture.
16.19
 Moïse leur dit: Que personne n'en laisse jusqu'au matin.
Seigneur, chaque jour, Tu me combles de Tes bénédictions. Il n'en manque pas, chaque matin, Tu les renouvelles et les multiplie pour mon bien, ma joie, ma santé, mon épanouissement.  
Merci pour ton infatigable amour de Père.
Merci pour les cadeaux d'hier, d'aujourd'hui, de demain.

1 commentaire:

Dolorès a dit…

Bonjour ma chère Lise,

Ô, oui, merci Seigneur. Tu nous combles chaque jour de tes bienfaits. En Toi, nos forces se renouvellent. En Toi, nous ne manquons de rien. Tu es un Dieu d'Amour, infiniment bon.

Je prends la route demain matin, Lise, pour deux jours (1200 km). On arrivera sur la place jeudi dans la journée.

Un mois de vacances, de ressourcement, visite dans la famille, prières.

Dès que possible, j'écrirai de nouveau un article sur mon blog et viendrai visiter le tien.

Que Dieu te bénisse, ma soeur, qu'Il te comble de ses bénédictions ainsi que tous ceux qui te sont chers.

De tout coeur en Christ, Dolorès.