lundi 15 mars 2010

Rose



Ce jour était embrumé

Il faisait froid dans le jardin

Les fleurs étaient fanées

Et même les lueurs du matin

Avaient un goût de glacé


Pourtant Tu n'as pas hésité

A tailler les herbes insolentes

A repiquer les fleurs mourantes

Et semer Ta Vie

Dans la terre fatiguée


Pourtant Tu n'as pas hésité

A venir coller des milliers

De tulipes, de jonquilles, de pensées

De crocus violacés

Dans mon herbier


Je crois que je ne te l'avais jamais dit

Mais Tu es la rose de ma vie

Jésus, Tu es la rose de ma vie.






2 commentaires:

Dolorès a dit…

Bonjour Lise,

Je découvre ton magnifique poème. Comme il est beau.Tu aimes aussi les fleurs...

Tu compares Jésus à une rose... Ô, oui, parfum enivrant... C'est vrai que Jésus est le plus doux parfum qu'il puisse exister...

Se laisser aimer par l'Amour même, L'aimer à notre tour, puis aimer nos prochains...

Douce journée remplie de la Présence de Jésus.

De tout coeur, Dolorès.

Lise a dit…

Oui chère Dolorès, je sais que le parfum du Seigneur, remplit ta vie, et ça me rend heureuse et encouragée.

Seigneur bénis Dolorès, bénis sa famille, son témoignage et son ministère. Dans le nom de Jésus.Amen.

Que Dieu te bénisse chère grande soeur en Lui.

Lise