vendredi 29 janvier 2010

De la grâce d'avoir des frères et des soeurs

Recevoir un sourire d'encouragement, lire un message chaleureux ou savoir que quelqu'un pense et prie pour moi...

Merci Seigneur, pour les personnes que tu places autour de moi, à l'Église, sur le Net aussi, des gens que je ne connaissais pas et que par Ta grâce, Tu as lié à moi comme une nouvelle famille qui ne cesse de s'agrandir.

Merci pour mes frères et mes sœurs qui appartiennent à l'Église d'Algérie. Merci pour mes frères et mes sœurs de l'Église de Créteil, d'Alésia, d'Impact Christian Center, de la Colline à Sarrebourg et tant d'autres. Merci pour mes frères et sœurs sur Internet, de qui je reçois tant de bénédictions ces derniers temps. 

Merci parce que tu bouleverses les lois du sang, des races et des filiations en créant des familles de toutes couleurs, de toutes langues, qui ont un même cœur pour Toi. Tu lies par ton amour des hommes et des femmes du monde entier.

Merci pour ces frères et sœurs que je ne connais pas. Ceux de l'Église persécutée. En Chine, en Corée, en Afrique du Nord. 

Seigneur protège-les, soulage leur cœur et bénis leur vie. 

Que rien ni personne ne leur fasse le moindre mal et que leur âme baigne constamment dans une paix inébranlable. 

Je te prie aussi pour les gens qui les persécutent. Touche leur cœur et fais des miracles afin qu'eux aussi sachent qui est le Dieu de l'univers.

Amen.


Mon frère, ma sœur, toi qui lis ce message, je rends grâce à Dieu pour toi et je prie qu'Il impacte chaque jour ta vie davantage.

Que la paix du Seigneur, Son amour et Sa grâce soient ton quotidien. Que Ses anges veillent sur toi et que tu brilles dans ce monde comme une flamme dans la nuit. 

Qu'à jamais Sa présence te rappelle à quel point tu es précieux pour Lui et combien ... IL T'AIME.

Que Dieu te bénisse.


 

Psaume 133

133.1
Cantique des degrés. De David. Voici, oh! qu'il est agréable, qu'il est doux Pour des frères de demeurer ensemble!
133.2
C'est comme l'huile précieuse qui, répandue sur la tête, Descend sur la barbe, sur la barbe d'Aaron, Qui descend sur le bord de ses vêtements.
133.3
C'est comme la rosée de l'Hermon, Qui descend sur les montagnes de Sion; Car c'est là que l'Éternel envoie la bénédiction, La vie, pour l'éternité.     
 

Aucun commentaire: