dimanche 25 octobre 2009

Le sang du Roi

Mon cœur parfois s'accélère
Au son des cris de haine
Des insultes et des coups
Des pierres et des crachats
Qui ont meurtri un Roi


Mon cœur parfois s'accélère
Comme le rythme des coups
D'un marteau qui enfonce
Peu à peu les clous
Dans les mains d'un Roi


Mon cœur parfois s'accélère
Devant la froideur de la croix
Devant le sourire du mal
Qui rie aux éclats
Devant l'agonie d'un Roi


Mon cœur parfois s'accélère
Au son de ta douce voix
Qui me rappelle toujours
Que c'est le sang d'un Roi
Qui a coulé pour moi


Que c'est le sang d'un Roi
Qui a coulé pour moi.







Aucun commentaire: